La complainte de la brosse à dents

4.1.17

Poème - La complainte de la brosse à dents - Poème satirique - Solitude - Vieillesse - Argot - Oulipo - Concentré poétique
Congédiée dans un verre à dents
Regardez-moi, j’n’ai pas l’air "fine"
J’ai même le crin qui fait grise mine
Qui frise un peu sur le devant

Faut dire qu’des quenottes j’en ai vu
Des blanches, des jaunes, des métalliques
Des vraies, des fausses en céramique
Des couronnées et souvent des tordues

Et même si je n’peux plus servir
Je n’veux pas finir dans l’cirage
Cirer des pompes ou le carrelage
Brosser des cloches pour les faire luire

J’ai parfois l’air ratatinée
C’est vrai, j’n’ai pas très fière allure
J’attends pourtant malgré l’usure
Que quelqu’un me donne un baiser

Vous aimerez peut-être

2 commentaires

  1. Elle se marie émue pourtant deux fois par jour
    Avec le beau et frais capitaine Nanti Brice
    Il la chatouille de bulles pétillantes à l'Anis
    Ils se quittent sous la douche dans l'espoir d'un retour

    RépondreSupprimer
  2. Ah ah ! J'adooore !
    Je penserai à vous et au capitaine Nanti Brice au prochain brossage... ;-)

    RépondreSupprimer

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”