La velue à vélo

22.4.17

Poème - La velue à vélo - Monstre - Vélo - Argot - Oulipo - Allitérations - Concentré poétique

La velue qui vacille
En valsant à vélo
Des valises aux chevilles
Vagabonde à vau-l’eau

Dans le vague elle voltige
Et virevolte dans le vent
Elle vadrouille en vestige
Met les voiles « En avant ! »

En trouvant un vandale
Un voyou sans valeur
La véloce en cavale
Vaccina le voleur

Puis la vieille vermine
Au venin virulent
Avala sa victime
Et fit un vol au vent

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  1. Bonjour ! Comme toujours très belle réussite même si on n'a guère envie de la croiser sur un joli chemin !

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci infiniment Aline ! Rassurez-vous, la velue à vélo n'avale que les voleurs lors de ses virées oulipiennes. (Il paraît qu'ils font de très bons vol-au-vent...) ;)

      Supprimer
  2. Les péripéties d'une poilue à pédales aspaltant un peureux pillard...pfffiou, ça percute !

    RépondreSupprimer
  3. Ah ah ! Oui, "percutant", c'est le mot ! :)

    RépondreSupprimer

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”