L'épouvantail en fleurs

19.7.17

Poème - L'épouvantail en fleurs - Ennui - Solitude - Concentré poétique

 L’épouvantail s’ennuie
Derrière les cerisiers
Ébouriffés de fruits
Faix de sang velouté

Son cœur est semblable
Aux cerises meurtries
Les rayons irritables
Ont creusé son dépit

Comme un mât solitaire
Planté là par hasard
Au milieu de la terre
Que peut-il recevoir ?

Mais son âme vétuste
Que rien ne console
Derrière l’arbuste
Si légère s’envole

Les chants éternels
D’audacieux moineaux
Accrochent des ailes
Au clown de fagots

Ces racines nouvelles
Font germer son esprit
Comme l’immortelle
L’épouvantail fleurit

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  1. Un dessin comme j'aime et des mots si merveilleux
    Bien choisi le thème j'aime les cerises camaïeu
    Un plaisir de lire de voir les traits sinueux
    l'image et les phrases me ravissent je suis heureux

    merci, merci, merci :-)

    RépondreSupprimer
  2. Merci à vous pour votre enthousiasme qui fait chaud au cœur ! ;-)

    RépondreSupprimer
  3. Oui taille l'épouvante
    du solitaire ennui
    Poète qui enchantes
    de tes vers à moineaux
    traversiers de nos mots
    extasiés de Pfui-pfui ♫♫♪

    RépondreSupprimer
  4. Ooooh ! J'adooore !
    Merci Clément pour vos mots extasiés de "Pfui-pfui ♫♫♪" :-)

    RépondreSupprimer
  5. J'adore ces audacieux moineaux et les ailes qu'ils accrochent à ce bel épouvantail (il y en a encore beaucoup par ici..) Bel été !

    RépondreSupprimer
  6. Merci beaucoup pour vos mots et bel été à vous aussi, Aline !

    RépondreSupprimer

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”