Escargot

18.12.17

Fragment n° 02 - poème illustré - dessin poétique- escargot - pluie - dessin - haïku - Concentré poétique

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  1. Ah oui la lenteur de l'escargot, qui m'a toujours fasciné, est un vrai voyage et ton poème calligramme le suggère en faisant rêver. Variation sur l'humidité du monde dont il est un signe... Ah, "il roule sur son dos son baluchon de pluie", quelle trouvaille poétique ! J'aime, vraiment, beaucoup !!

    RépondreSupprimer
  2. J'adore profondément le bruit des vagues !
    Oh s'il vous plaît ! Pourrai-je faire le voyage ?
    Auto-stop, sur le baluchon, je tourne les pages
    De la route qui mène surement à la Madrague !

    Sublime ! Merci Betty !!!

    RépondreSupprimer
  3. "son baluchon de pluie
    pour entendre aux tréfonds
    le bruit des vagues"

    Coquille>coquillage pour écouter les vagues. Très jolie mise en poésie de cet animal si mignon <3

    RépondreSupprimer
  4. Peut-être un océan au fond de sa coquille.
    Alors il rêve en chemin, l'escargot... :)

    Merci beaucoup pour votre message !

    RépondreSupprimer

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”