Fragment minuscule de la vie ordinaire n° 4

14.1.18

Fragment n° 04 - Concentré poétique - bottes - humeur - haïku - poème illustré - dessin

Vous aimerez peut-être

4 commentaires

  1. Vos Fragments, des éclats de lumières, des haïkus... Clairs et brillants !

    RépondreSupprimer
  2. Pas si facile d'analyser pourquoi (et tant mieux peut-être !) mais là n'est pas l'essentiel, c'est l'effet qui compte. Un effet de fantaisie et d'humour, cette distanciation irrésistible. Si originale et subtilement drôôôôle que le charme opère. Ah Betty, cette veine n'en a pas fini avec ses pépites... Continue, si si ! Bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Clém ! Je vais continuer, alors... Bizzz :-)

      Supprimer

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”