L'amitié

1.2.18

Concentré poétique - Poème - L'amitié


Pour le soleil levant
au teint de ciel irisé
qui berce timidement
la langueur de l’ombre
et remplit tout l’espace
de nos rires bariolés
qui virevoltent dans l’air
et déjà se confondent.

Pour le liant de la vie
en projection d’étoiles
cousues aux pourtours
de la ligne du bonheur,
le sourire consolant
des jours trop compacts
qui s’effritent doucement
et se couvrent de pleurs.

Pour l’alliance secrète
quant au twist des nuits
je ne suis qu’une reine
en papier mâché,
qui dépose nos rêves
et tous nos souvenirs
sur le rebord du cœur,
où commence l’amitié.

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  1. Le début d'une veine nouvelle, chère Betty ?
    Quel beau titre générique, les Bariolés...
    Et le poème donc ! Il garde le souffle qui t'a inspiré...
    Non répétitif mais s'approfondissant tout au long, d'un rythme berçant et entraînant à la fois, et d'une clarté qui n'exclut pas le mystère.
    Un poème où chante, tendre et lucide, ton reconnaissable amour de la vie.
    Ah, une petite question : peut-on ajouter sa main d'amitié à ces quatre-là ?
    ;-))) +++++ Bizzzzzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci beaucoup Clément !
      M'enfin, tu n'as pas besoin d'ajouter ta main, elle y est déjà ! ;-))) Bizzz

      Supprimer
  2. C’est une partition de couleur,
    Que suit la ligne de ton cœur.
    Des notes teintées de bémols,
    Harmonies de clefs bénévoles.
    Accords « Do Si La » l’Amour,
    Sur des triolets troubadours.
    Mélodies et silences amnistiés,
    La naissance d’un solfège d’amitié.

    Christian

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci Christian, pour ces jolies notes d'amitié ! Bizzz ;-)

      Supprimer
  3. Clair Charpentier1 février 2018 à 14:14

    J'adore et je réponds

    l'amitié se pose
    moineau au milieu des branches
    deux cœurs pour racines

    Clair

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci, Clair... Pour votre amitié et vos mots si délicats !

      Supprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”