Chocolat

18.3.18

Fragment n° 13 - Concentré poétique - chocolat - cacao - carreau - haïku - poème illustré - dessin poétique

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  1. Quelle puissance de vie ! Quelle faim, quelle fièvre même de noire saveur, de parfums, d'explosions...De tout, quoi, ai-je envie d'ajouter. Ah Betty, tu n'es pas sur le carreau !!! :))) Clément Bzzz

    RépondreSupprimer
  2. Clair Charpentier18 mars 2018 à 19:30

    Comme une vague lente des souvenirs caressent la mémoire.
    Très évocateur. J'adore !

    une madeleine
    le carré de chocolat
    tendu par ma mère

    RépondreSupprimer
  3. Votre madeleine de Proust ! :-) Bizzz

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”