Fragment minuscule de la vie ordinaire n° 14

25.3.18

Fragment n° 14 - Concentré poétique - écailles - récif - plomb - haïku - poème illustré - dessin

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  1. À chaque Fragment sa thématique et sa façon propre, mais dans tous et chacun, transversalement, SINGULARITÉ captivante et nombreuses INTERFÉRENCES internes à la composition : deux puissants moteurs de rêverie active. 14 et déjà quelle cohérence affirmée de l'œuvre en cours ! Merci Betty pour ces moments intrigués, découvreurs, que je passe avec plaisir sur tes créations ! Bzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour les interférences poétiques ! Wooouh ! Plus qu'à maintenir la fréquence... :-) Bzzz

      Supprimer
  2. Clair Charpentier26 mars 2018 à 21:30

    Décidément, votre blog m'en veut ! je poste une seconde fois ce commentaire, mais il n'a plus bien sûr la même saveur. Je vous parlais de la beauté de ce fragment... Voila que je deviens bavard...

    sur leur peau d'écailles
    des copeaux de sel scintillent —
    repos des sirènes

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oui, désolée ! La boîte de commentaires est assez caractérielle...
      Merci pour votre beau haïku ! :-)

      Supprimer
  3. Désert, pic et récif, roche oxydée,
    Serait-ce l'annonce un peu prématurée
    d'immenses plages de sable fin ?
    de rochers verdis et crustacés malins ?
    de poissons et crèmes glacées en nage ?
    Pic et pic et crayonnage....?

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Ah ah ! Merci Christian, pour la fraîcheur de tes mots ! J'adore ! :-)

      Supprimer

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”