À l'aube

13.5.18

À l'aube - L'encre brume - Concentré poétique - poème graphique - Je t'emmènerai cueillir le feu des blés à la lisière de l'aube -

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

  1. Deux images tès suggestives portent ce court poème. On dirait que la hâte anticipe la plénitude du jour, et même le moment qui le précède, par ce geste très fort qui lie ardeur lumineuse et substance nourricière. Le cousin Arthur n'est pas loin... Plus de longueur risquerait d'affaiblir : juste est la mesure de cette Parole. C'est quand la suite ?? :)) Bizzzz

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Oh mince ! Tu vas me faire rougir !!! Merci Clément ! :-)

      Supprimer
  2. ... Cet aller ensemble aussi, très important. Qui ne sait pas encore guidé par qui connaît... Qqch d'initiatique vrai qui me touche. Et cette densité du bref poème. Parviendras-tu à dérougir ? :) Cl.

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum ! Je m'empivoine du vermeil à l'écarlate... ;-)

      Supprimer
  3. Clair Charpentier14 mai 2018 à 11:25

    :) L'image est prégnante en fermant les yeux...

    RépondreSupprimer

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”