L'orage

30.5.18

L'orage - L'encre brume - Concentré poétique - poème graphique - Quand l'encre se couvre de brume, les mots tournent à l'orage -

Vous aimerez peut-être

7 commentaires

  1. Hahaha là ça couve dur ! Orage, rage, âge... Âge de la rage d'orage, âge d'or des éclairs de colère libératrice. Ah, le graphisme à l'avenant ! Bzzz !!! Cl

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Hum... Orage libérateur ou destructeur (?)... Merci pour tes messages, Clément ! Bizzz

      Supprimer
  2. ... Quelque chose d'un probverbe inédit aussi, et j'aime bien, là. :)

    RépondreSupprimer
  3. Michel Lombardo30 mai 2018 à 19:49

    Merveilleuse image, la page s'embrume de mots verts de rage. Très suggestif. Bravo

    RépondreSupprimer
  4. Michel Lombardo31 mai 2018 à 13:07

    La page se couvre de brume et les mots dictent leur rage ! Ce que vous écrivez est toujours d'une concision et d'une beauté percutante ! Bravo.

    (Faudra que je pense à sauvegarder mes commentaires, Blogspot me les mange !)

    RépondreSupprimer
  5. Clair Charpentier31 mai 2018 à 17:39

    Saisissant la brume et l'encre sur la page blanche, vos mots trépignent de rage. Je suis séduit...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. Merci pour tous vos commentaires, Clair ! Désolée pour les problèmes techniques (J'ai tenté quelques modifs pour anonymiser l'adresse IP des visiteurs sur mon blog... ça a généré pas mal de problèmes... De mon côté, je ne reçois plus les alertes de mes commentaires... Pratique !) J'espère que ça va revenir à la normal mais oui, par sécurité, il est préférable de sauvegarder vos messages. Cette boîte a toujours été très capricieuse... Désolée ! Cependant, touchée (x 3 et même x 10) par vos impressions ! Merci, Clair !!! :)

      Supprimer

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”