Ivresse

4.11.18



La vie, elle te rend ivre d’encre ! Elle te porte. Elle t’entraîne sur la pente de ton histoire. Elle s’écrit. Elle se creuse sur la ligne de ton cœur aux jours les plus noirs. Elle tombe, vaincue, sous le regard de la lune, de ses mains chargées d’étoiles, entre un jardin de cristal et un ciel de marbre.

Vous aimerez peut-être

0 commentaires

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”