"L’or saisons" de Colette Daviles–Estinès Peintures de Philippe Croq

29.8.18


L’or saisons - Colette Daviles–Estinès - peintures - Philippe CroqDe l’or ! Oui ! De l’or dans le regard vif et perçant de son auteure et poète : Colette Daviles-Estinès. Les saisons se déroulent au fil des pages. À travers la fenêtre, une poète creuse jusqu’à la lumière des mots. De ces mots qui parviennent à dire ce qu’on ne saurait dire clairement et qui pourtant disent tout. Le silence sème parfois de ces étoiles vives qui font frissonner d’émotions. 


Quel B-E-A-U recueil tant sur le fond que sur la forme, des poèmes d’une richesse rare, accompagnés par les œuvres mouvantes et intuitives de Philippe Croq.

Un ouvrage à lire absolument !

"L’or saisons" de Colette Daviles–Estinèspeintures de Philippe Croq,
aux Éditions TIPAZA


Extraits :
Peinture - Philippe Croq - L'or saisons
Peinture de Philippe Croq

Letchi

J’ai mordu dans le mot
Letchi
Charnu et rond
J’en ai l’onomatopée à la bouche
Colette Daviles-Estinès

La solitude des alouettes

Peindre avec des mots à l’encre miel
ce qu’il fait si froid à défaire
La solitude des alouettes dans les tessons de miroir
Le vif éclat, le subreptice, la moire des reflets
sitôt captés, sitôt perdus

Peindre avec des mots une idée d’océan
pour atteindre le large au bout de soi
Il fait blanc bleu brûlant d’hiver enfoui
Où sont les tracés méticuleux et patients des ruisseaux
tous les chemins quittés et le velours des mélodies ?
Où est mon courage ?
Absorbé…

Mais la note si juste d’un pinceau de soleil
cette touche irisée, harmonique
absolue
Colette Daviles-Estinès

Albâtre (extrait)

Un hiver au soleil

Prendre le pouls de l’hiver
Aux poignets nus des arbres
pulse une sève lente
Chaleur abstraite, imagée
d’un ventre de mouette offert à la lumière
Colette Daviles-Estinès

D’autres poèmes à découvrir sur le blog de Colette Daviles-Estinès : Volets ou vers
Les œuvres de Philippe Croq à découvrir sur : Philippe Croq

Vous aimerez peut-être

6 commentaires

Remarque : Seul un membre de ce blog est autorisé à enregistrer un commentaire.

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”