À découvrir

"L’or saisons" de Colette Daviles–Estinès Peintures de Philippe Croq

29.8.18


L’or saisons - Colette Daviles–Estinès - peintures - Philippe CroqDe l’or dans le regard vif et perçant de son auteure et poète : Colette Daviles-Estinès. Les saisons se déroulent au fil des pages. À travers la fenêtre, une poète creuse jusqu’à la lumière des mots. De ces mots qui parviennent à dire ce qu’on ne saurait dire clairement et qui pourtant disent tout. Le silence sème parfois de ces étoiles vives qui font frissonner d’émotions. 


Quel B-E-A-U recueil tant sur le fond que sur la forme, des poèmes d’une richesse rare, accompagnés par les œuvres mouvantes et intuitives de Philippe Croq.

Un ouvrage à lire absolument !

"L’or saisons" de Colette Daviles–Estinèspeintures de Philippe Croq,
aux Éditions Tipaza

Extraits :
Peinture - Philippe Croq - L'or saisons
Peinture de Philippe Croq

Letchi

J’ai mordu dans le mot
Letchi
Charnu et rond
J’en ai l’onomatopée à la bouche
Colette Daviles-Estinès

La solitude des alouettes

Peindre avec des mots à l’encre miel
ce qu’il fait si froid à défaire
La solitude des alouettes dans les tessons de miroir
Le vif éclat, le subreptice, la moire des reflets
sitôt captés, sitôt perdus

Peindre avec des mots une idée d’océan
pour atteindre le large au bout de soi
Il fait blanc bleu brûlant d’hiver enfoui
Où sont les tracés méticuleux et patients des ruisseaux
tous les chemins quittés et le velours des mélodies ?
Où est mon courage ?
Absorbé…

Mais la note si juste d’un pinceau de soleil
cette touche irisée, harmonique
absolue
Colette Daviles-Estinès

Albâtre (extrait)

Un hiver au soleil

Prendre le pouls de l’hiver
Aux poignets nus des arbres
pulse une sève lente
Chaleur abstraite, imagée
d’un ventre de mouette offert à la lumière
Colette Daviles-Estinès

D’autres poèmes à découvrir sur le blog de Colette Daviles-Estinès : Volets ou vers
Les œuvres de Philippe Croq à découvrir sur : Philippe Croq

Les grignotés

Grain

25.8.18

Grain - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique


Il faut encore rouler plus loin que la dune
pour pouvoir se fondre dans le désert…
Apprendre à devenir un grain de sable,
avant de redevenir un grain de poussière.

Les grignotés

Valise

23.8.18

-Valise - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique
C’est juste que la vie me laisse sans voix.
Il y a une valise bouclée au fond de ma gorge.
J’ai avalé la clé et depuis, je la cherche encore.

Les grignotés

Ambre solaire

21.8.18

Ambre solaire - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique

Le soleil recouvrait sa peau de chagrin.
Depuis, il séchait ses larmes 
à l’ambre de ses mains.

Les grignotés

Lessivage

19.8.18

Lessivage - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique
Certains jours, il y a tellement d’idées noires
qu’on ne voit plus rien à l’intérieur.
Il faut sortir tout ce qu’on a sur le cœur,
essorer son vague à l’âme jusqu’à la dernière larme.
Tout ça finit par nous lessiver. Et encore…
On n’a pas toujours les idées claires.

Les grignotés

Chute

17.8.18

Chute - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique

On est tous des gens bien.
C’est juste qu’on tombe de haut 
quand on nous jette sur terre.
Il y a ceux qui tombent du ciel. 
Et ceux qui se heurtent à la vie
et se brisent les ailes.

Les grignotés

Mâchouillage

15.8.18

Mâchouillage - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique
Qu’est-ce que ça peut faire que je mâchouille mon stylo ?
Il y en a bien qui mâchouillent leurs certitudes.
Des qui savent mieux… des qui savent tout...
des qui te bouffent la vie par petits bouts.

Les grignotés

Lipstick

13.8.18

Lipstick - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique

Certains soirs, le rouge débordait de ses lèvres.
Un peu plus et ses mots devenaient carnivores !

Les grignotés

Coup de vent

11.8.18

Coup de vent - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique



Le vent soufflait dans l’arbre. Tout semblait emmêlé.
Puis j’ai secoué la tête. Et tout s’est envolé.

Les grignotés

Virtuel

9.8.18

Virtuel - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique

De nos jours, tout le monde est connecté.
L’écran se brise et c’est le monde qui tombe en miettes.
On voudrait recoller les morceaux pour que ça tourne rond.
Mais à l’écran, tout est plat. Alors, on reste sur le carreau.

Les grignotés

Lucarne

7.8.18

Lucarne - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique
Tu voudrais comprendre mais tu ne comprends rien.
Il faudrait pouvoir traverser toute une vie au fond d’un regard.
Mais par la lucarne, on ne voit jamais qu’un miroir.

Les grignotés

Clair de lune

5.8.18

Clair de lune - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique

Tout à coup, la nuit était tombée.
Il y avait une pièce d’argent qui traînait dans le noir.
Je l’ai ramassée. Elle ne rentrait pas dans ma poche…
seulement dans mes rêves.

Les grignotés

Tapisserie

3.8.18

Tapisserie - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique


Parfois, il faudrait arracher toutes ses pensées
comme on arrache une tapisserie fanée, 
jusqu’au dernier pétale… Repeindre les murs 
et planter une rose sur le papier.

Les grignotés

Sec

1.8.18

Sec - Concentré poétique - Poème et dessin à grignoter - Dessin poétique


Tu peux bien pleurer. Tout est tellement sec…
même tes pieds plantés dans le sol.
T’as pris racine mais tu es déjà mort !

© Bénédicte Rabourdin - All rights reserved. Fourni par Blogger.


“ POÉSIE BUISSONNIÈRE...




...POUR LECTEURS DISSIP
ÉS ”